Biopsie osseuse

Histologie standard.
Sur ces prélèvements osseux, il existe une infiltration par une histiocytose langerhansienne.
L'aspect histologique peut être assez variable.
Il existe toujours une infiltration par des histiocytes, mais ceux-ci peuvent être plus ou moins abondants.
Sur la photo 1 les histiocytes sont nettement majoritaires, alors que sur la photo 2,
il y a beaucoup de polynucléaires éosinophiles (petites cellules au cytoplasme rouge-orangé)
qui sont à l'origine du terme “granulome éosinophile”.
On observe également des cellules géantes multinucléées et des lymphocytes.
Ce polymorphisme histologique, et le fait que tous les histiocytes ne sont pas “langerhansiens”,
impliquent que le diagnostic histologique soit confirmé par une étude immunohistochimique.

Photo 1

Photo 2


L'immunohistochimie avec un anticorps anti-CD1a
sur des coupes de prélèvements fixés et inclus en paraffine
permet de mettre en évidence un marquage membranaire des histiocytes (coloration brune).
Ce marquage permet de confirmer le diagnostic histologique.

Photo 3


Retour

Page validée Valid HTML 4.01!